Guide de voyage en famille au Vietnam

Voyager au Vietnam en famille est tout à fait possible et intéressant pour vos enfants quel que soit leur âge.

Le Vietnam est un pays sûr pour les voyages en famille et la population est très accueillante envers les voyageurs accompagnés d’enfant notamment en raison de l’importance des valeurs familiales dans la société vietnamienne traditionnelle.
Avec vos enfants vous aurez l’occasion de vous confronter à une culture différente et ainsi de favoriser leur ouverture d’esprit.

C'est aussi un moyen simple de leur transmettre le goût d'apprendre en voyageant, se confronter à la différence de culture et de découvrir le sens de la convivialité et de l'hospitalité du peuple vietnamien et découvrir ensemble ce pays superbe aux multiples facettes.

Le Vietnam un pays accueillant et sûr :

Tout d’abord, le Vietnam est un pays sur et sans danger pour les séjours en famille.
Il est possible d’y voyager même avec des enfants très jeunes. Il convient bien sûr de vérifier pour les plus jeunes qu’ils soient bien à jour de tous leurs vaccins obligatoires en Europe et de consulter votre médecin traitant pour les thématiques particulières, le Paludisme notamment, bien que le risque soit très faible en prenant les mesures de bons sens tels que vêtements couvrants à la tombée du soir, répulsif anti moustique, climatisation ou moustiquaire pour dormir.

L’âge des enfants est aussi un élément important à prendre en compte dans la définition du projet :
Avant 6 mois, une attention permanente doit être apportée au jeune enfant et les contraintes de transports au matériel utiles au soin quotidien du bébé sont importantes. Il sera préférable de choisir alors un programme de visite très léger et de limiter les déplacements et favoriser le temps libre pour que les parents aussi se reposent et profitent en famille, par exemple avec un séjour détente en bord de mer.
Entre 6 mois et deux ans, le défi sera de bien surveiller le jeune enfant qui sera tenté de toucher ou mettre en bouche tout ce qui se présente. Une attention sera donc nécessaire pour les parents et un programme adapté sera à prévoir bien sûr.
De 2 à 5 ans, l’enfant commence à être propre et à marcher plus surement. Il faudra néanmoins ne pas surestimer la difficulté des activités et notamment des balades, ou porter un enfant de cet âge est difficile aussi pour les parents
A partir de 5 ans, le voyage devient plus intéressant encore pour l’enfant qui a bien conscience de son environnement et est plus autonome sur le quotidien. C’est sans doute l’âge idéal pour lui et pour ses parents pour apprécier un voyage au Vietnam.

Quel que soit l’âge, il convient aussi de prévenir les effets néfastes du soleil en prévoyant casquettes et crème solaire bien sûr.

Coté pharmacie, il est utile bien sûr d’apporter avec soi des traitements spécifiques au enfants notamment des désinfectants et des pansements en cas d’écorchures, ainsi que des posologies adaptées pour les troubles digestifs ou les coups de froid dus aux climatiseurs.

Un détail d’importance, apprenez dès le début du circuit à vos enfants à être prudent en ville ou la circulation dense notamment avec les deux roues peut les effrayer.

Comment se préparer à voyager en famille ?
Envisager un séjour en famille au Vietnam est un évènement important pour la famille. Il faut donc bien s’y préparer en ayant à l’avance les bonnes informations pour un voyage sans souci.

Tout d’abord définir une période de voyage sera aussi un choix important, même la période des vacances scolaires va s’imposer si l’enfant est en âge d’aller à l’école.
Les températures sur place, comme la pluviométrie sont à prendre en compte pour voyager au Vietnam surtout avec des enfants jeunes.
Ensuite en ce qui concerne le  budget des  vols internationaux, il est certain que cela va représenter un poste important si la famille est nombreuse.
Il faut savoir que pour les familles, les compagnies aériennes accordent la plupart du temps des places à prix réduits aux enfants en bas âge (en dessous de 2 ans à la date du vol en général). Il faut bien préciser l’âge de l’enfant au moment de réserver le billet afin d’en bénéficier.
Si l’enfant n’est pas encore scolarisé, privilégiez bien sur les périodes hors des vacances vous permettra d’obtenir de meilleurs tarifs pour les billets.
Enfin il faut savoir que  des places sont réservées aux familles avec de très jeunes enfants  dans les cabines pour voyager plus confortablement avec des bébés notamment
Elles se situent aux rangées en début de cabine pour accrocher un lit d’appoint sur la cloison
Il faut impérativement signaler la présence de bébé à la compagnie le plus tôt possible et au plus tard lors de l’enregistrement et du choix des places. si vous envisagez de réserver vos billets via une agence de voyage, précisez bien tous ces points à votre interlocuteur pour bénéficier du meilleur service à bord.

Pour la partie administrative, les enfants quel que soit leur âge doivent être titulaire de leur propre passeport pour voyager au Vietnam ; les règles d’obtention du visa sont les mêmes pour les familles ; en résumé le visa est obligatoire pour tout séjour de plus de 15 jours sur place ou comprenant plusieurs entrées et sorties (comme en cas d’extension dans un pays voisin au cours du circuit)
Afin de réaliser une économie sur les frais de visa, il est préférable, si celui-ci est nécessaire dans le projet, de confier la démarche de visa à une agence locale qui en général ne prend pas de frais de dossier et qui vous délivrera le visa à l’arrivée pour un cout très inférieur à celui demandé par les ambassades du pays de départ.

Enfin, il est recommandé, même si le Vietnam n’est pas un pays risqué en terme de maladie, de consulter son médecin traitant qui sera de bon conseil pour préparer la voyage des plus jeunes enfants.il vérifiera aussi la couverture vaccinale des enfants en fonction de leur âge.il vous conseillera aussi sur la composition d’une trousse de pharmacie adaptée à ce voyage en famille.
Son avis est de toute façon essentiel pour préparer et décider le voyage

Sur place, si l’âge des enfants est suffisant, vous pouvez prévoir pour les enfants un petit sac à dos personnel dont le poids et la taille sera adapté à lui pour qu’il range quelques affaires pour la journée (petite bouteille d’eau, mouchoirs, jouets pour patienter lors des transferts).cela permet de décharger le sac des parents est de responsabiliser le jeune enfant (en évitant de lui confier évidement des papiers important ou de l’argent qu’il pourrait égarer ou oublier)

Les conseillers voyages des agences ou leur correspondant sont aussi très qualifiés pour vous aider à préparer le voyage avant le départ.
N’hésitez pas à les solliciter pour obtenir tous les renseignements utiles et envisager sereinement le voyage et en profiter au maximum.

Un itinéraire bien pensé pour voyager en famille

Comme dans tout voyage à l’étranger, il faut aussi tenir compte dans la définition de l’itinéraire, de la fatigue provoqué par les longs trajets en voitures (et du décalage horaire) afin de prévoir un rythme de circuit adapté au plus jeunes.

Voyager avec des enfants en bas âge (moins de 3 ans)  peut présenter des inconvénients logistiques et des contraintes liées au climat (chaleur, humidité) il faut donc bien s’organiser dans ce cas pour des détails comme le transport d’une poussette. Il est nécessaire en tout cas de prévoir un itinéraire tranquille et limiter les longs déplacements. Il faut tenir compte enfin, de leur capacité physique pour organiser les activités sur place comme la marche, les balades en vélos.

Il est certain qu’il est plus difficile d’entreprendre un trek dans le haut Tonkin avec des enfants trop jeunes pour marcher plusieurs heures, mais les plus beaux paysages ne sont pas forcément les plus inaccessibles et un guide local saura d’instinct adapter les balades aux petites jambes.

Des journées de repos en famille au milieu ou à la fin du circuit pourront permettre à tous de se retrouver et de partager par exemple de belles heures de plages qui raviront les plus jeunes.
Vous trouverez des suggestions de séjours balnéaires dans notre site.

Adapter les hébergements et les transports au circuit en famille

Votre prestataire de voyage doit être en mesure de vous fournir toute les garanties de confort (hébergements, véhicules) et tous les conseils spécifiques pour un séjour en famille au Vietnam avec de jeunes enfants.
En général les véhicules utilisés lors des circuits sont modernes et climatisés et les chauffeurs très professionnels et prudent sur la route.
La taille et la capacité du véhicule s’adapte à la famille pour que les enfants puissent s’allonger et se reposer sur un long trajet. 
N’hésitez pas à exiger de l’agence qui réserve pour vous un véhicule de recevoir des photos (par mail) et un descriptif du véhicule afin de vous assurer sur ces points.
Dans les hôtels, on peut trouver parfois, mais pas dans tous les établissements, des suites familiales qui peuvent être économiques pour le budget. Sinon  des lits d’appoints (avec supplément) sont proposés dans les chambres doubles et triples pour les enfants.
Quand leur âge le permet, des chambres communicantes ou cote à cote seront une solution pour garder un œil sur eux.
A partir de Hué et plus au sud, les hôtels disposent souvent de piscine souvent bien agréable pour rafraichir les corps et les esprits après la journée de visite.
Un critère important est la localisation de votre hôtel, un établissement bien central, proche des lieux de vie vous permettra de gagner du temps le soir pour sortir diner surtout si les enfants sont fatigués par le programme de la journée. 

D’une manière générale, les familles passent assez peu de temps à l’hôtel,  il est donc pas judicieux de s’attarder trop sur le choix des établissements, l’hôtellerie étant en général de bonne qualité, surtout si vous passez par une agence locale qui vérifie régulièrement la propreté et le confort des prestations qu’elle réserve pour ses clients. 
Dans les campagnes et les villages il est possible de réserver des nuitées chez l’habitant. Dans ce cas vous êtes hébergé au sein de la communauté, chez une famille qui vous accueille et cuisine pour vous tout en vous faisant découvrir sa vie quotidienne.
Même si le confort est plus sommaire qu’à l’hôtel, cela peut être une expérience enrichissante pour toute la famille lors d’une ou deux étapes rurales.
Vous retrouvez sur notre site un descriptif complet sur cette formule d’hébergement atypique.

Des activités pour les enfants

Evidemment certains musées font partie des incontournables du Vietnam, comme le musée ethnographique de Hanoi. Celui-ci est très vivant et interactif avec reconstitution des habitats traditionnels des ethnies dans le parc du musée. Ce musée est apprécié donc aussi bien par les parents que les enfants à partir d’un certain âge.
Par contre, il est judicieux de tenir compte du fait que l’attention des jeunes enfants ne peut être suffisante pour trouver aussi intéressant un musée culturel qui plaira aux adultes.  
Prenez garde aussi aux images de la guerre présentées dans certains musées comme à Saigon qui peuvent choquer les âmes sensibles.
De manière générale les enfants seront plus attentifs à des activités de plein air
Le Vietnam est un pays très intéressant pour éveiller les jeunes enfants à une autre culture ; en effet au-delà des visites classiques de temples et autres pagodes, de nombreuses activités adaptées à leur âge peuvent être pratiquée telle que réaliser un jouet local, un cerf-volant, ou tout simplement partager des jeux simples de ballons avec les enfants des familles que vous rencontrerez lors des séjours dans les villages.
Il est possible aussi de visiter des écoles locales ou les enfants pourront observer et comparer un environnement qu’ils connaissent en France et comparer les différences à leur niveau. C’est là  aussi une expérience inédite pour eux dans le cadre du voyage, qu’il vaut mieux néanmoins organiser avec un guide francophone afin de ne pas déranger la classe.
Vous pourrez apporter quelques fournitures scolaires à remettre aux instituteurs si vous le souhaitez, ce sera un geste apprécié notamment dans les campagnes.
Avec vos enfants vous aurez donc l’occasion de vous confronter à une autre culture et ainsi de favoriser leur ouverture d’esprit.
Fréquenter d'autres enfants en visitant une école, s'essayer à l'artisanat local en fabriquant un jouet typique, partager une partie de ballons au village ou un bon repas de spécialités locales chez l'habitant, s'émerveiller ensemble en pratiquant le cerf-volant dans des paysages magnifiques, c'est à coup sûr en tout cas, pour vos enfant et vous , faire le plein de souvenirs chaleureux.

La cuisine vietnamienne pour tous

Côté alimentation, vous trouverez sur place tout type de restauration, locale et typique ou internationale, et vous pourrez donc adapter
Vos choix à leur gout, même si, en principe, la cuisine locale présente de nombreuses qualités et peu de risque sanitaire.
Les enfants à coup sûr aimeront les fameux « nems » qu’ils connaissent bien, et la cuisine vietnamienne en général est pleine de bonne surprise pour tous les gouts.
Quasiment tous les hôtels proposent par exemple un petit déjeuner continental (européen) en plus de menus locaux.
Comme pour les adultes il convient d’adapter son hygiène alimentaire avec bon sens : l’eau du robinet n’est pas potable, on utilisera donc pour les enfants de l’eau en bouteille, des sodas, ou des bières (délicieuses et rafraichissantes) brassées localement pour les plus grands bien sûr.

Afin de prévenir les embarras digestifs on prendra soin de se laver les mains très régulièrement et notamment avant de porter de la nourriture à sa bouche car les tentations sont nombreuses toutes la journée de gouter un fruit exotique au détour d’un chemin ou un beignet délicieux dans la rue.

Pour consulter un complet guide de voyage au Vietnam, cliquez ici: https://www.fareastour.fr/guide-de-voyage-preparer-son-sejour-au-vietnam/​
 
Joindre un conseiller
en France 
+33 (0) 6 09 10 63 94
au Vietnam
+84 3 77 08 18 88

Avis des clients


Far East Tour - Recommandée par Le Petit futé